Header L'ENVELOPPE DU BÂTIMENT
Systèmes d'étanchéité à l'air

L'ENVELOPPE DU BÂTIMENT


Étanche au vent à l'extérieur

Le rôle de la couche extérieure consiste à protéger le bâtiment des intempéries et du vent. Comme un manteau d'hiver étanche à l'eau, l'enveloppe extérieure doit empêcher la pénétration de la pluie, du vent et de la neige. L'eau et la neige perlent sur l'écran de sous toiture, tandis que la vapeur d'eau s'évapore facilement de l'intérieur.

Les avantages:

  • protection durable du bois et de l'isolation
  • protection attestée du bâtiment contre la pluie
  • séchage sans obstacle de l'humidité de la construction
  • la construction peut être entièrement isolée
  • l'isolant n'est ni soufflé, ni traversé par de l'air extérieur froid
  • isolation phonique renforcée grâce à des éléments de construction entièrement isolés 

Construction étanche au vent

L'étanchéité au vent de la paroi est assurée par l'enduit extérieur ou des panneaux isolants, ou bien, dans le cas de façades ventilées par l'arrière, par des membranes collées étanches au vent et à la pluie. Les façades avec des joints ouverts et les façades vitrées sont équipées de membranes qui résistent durablement aux rayons UV.

Le vent exerce en effet une contrainte permanente de pression et de succion sur le bâtiment. La légendaire « tornade de la prise de courant » dégrade fortement le confort de l'habitat. L'air aspiré au niveau de zones non étanches, plus lourd, se déplace jusqu'au point le plus bas de la pièce, à savoir le sol - d'où le sentiment désagréable d'avoir les pieds froids. Même une cave avec de bons coefficients thermiques n'est d'aucune utilité si de l'air extérieur frais peut s'infiltrer à travers des fissures de l'enveloppe du bâtiment. La pénétration d'humidité dans la construction peut causer des désordres, mais aussi diminuer l'isolation phonique.

Étanchéité au vent conforme aux normes

L'étanchéité au vent d'un bâtiment est imposée par la directive 6 de l'OIB ; en Allemagne, la pose d'écrans de sous-toiture est réglementée par la directive de la ZVDH, l'Association des artisans couvreurs allemands.

Étanche à l'air à l'intérieur

À l'extérieur, la construction doit être protégée des intempéries ; à l'intérieur, l'humidité ambiante ne doit pas pénétrer dans la construction et l'isolation. La couche étanche à l'air se trouve généralement du côté chaud des éléments de construction extérieurs. Cette fonction est assurée par l'enduit dans la construction massive et, dans la construction en bois, par des membranes frein-vapeur. L'exécution étanche à l'air de l'enveloppe du bâtiment fait l'objet de normes et de directives, et cela pour une bonne raison. Outre les courants d'air et une qualité de l'air insatisfaisante, une couche étanche à l'air mal réalisée peut être à l'origine de désordres constructifs. L'arrivée directe d'air dans les zones froides depuis l'espace intérieur et l'accumulation consécutive d'humidité peut entraîner la formation de moisissures et de pourriture.

D'où vient la vapeur d'eau - et vers où se déplace-t-elle ?

Les occupants d'un bâtiment produisent de l'humidité quotidiennement dans les pièces d'habitation par la respiration, le sommeil, la cuisine, les douches... Un foyer de 4 personnes peut dégager jusqu'à 10 litres d'humidité dans l'air ambiant. Une partie est évacuée par la ventilation ; la vapeur d'eau résiduelle dans l'air, mais aussi la chaleur, ont tendance à rechercher l'extérieur en traversant les éléments de construction extérieurs. De l'air chaud peut contenir plus d'humidité que de l'air froid (par ex. 17,3 g/m3 à 20oC et seulement 2,14 g/m3 à -10oC ). En refroidissant trop vite, l'air chaud évacue l'humidité, ce qui crée des condensats. Toute personne ayant sorti une bouteille de bière du réfrigérateur connaît ce principe.

Diffusion - convection

La pression de la vapeur est d'autant plus élevée que l'air intérieur est chaud et humide. Des pressions partielles de vapeur d'eau différentes règnent de part et d'autre d'un élément de construction ou d'une couche d'élément de construction séparant deux locaux avec des températures et une humidité de l'air différentes. Cet écart de pression entraîne une migration de la vapeur d'eau à travers le matériau, ce que l'on appelle la diffusion de la vapeur d'eau. Ce phénomène s'exerce toujours du chaud vers le froid. La majeure partie de l'humidité est évacuée à travers les fuites par les courants d'air. Alors que seulement 0,3 litre d'eau traverse 1 m² de paroi ou de plafond sur une période de chauffage, jusqu'à 30 litres d'eau migrent vers la construction par une fissure de 20 cm de long et 2 mm de large.


L'ENVELOPPE DU BÂTIMENT 1
L'ENVELOPPE DU BÂTIMENT 2