Développeurs expérimentés
LA FORCE SE TROUVE AU CENTRE

LA FORCE SE TROUVE AU CENTRE

Construction écologique

L'agence d’architecture Ronacher conçoit d'importants bâtiments publics et hôtels en Autriche. Herwig Ronacher attache une importance particulière à la symbiose entre construction en bois et construction massive ; il conçoit volontiers autour d'un centre.

Pour l'équipe Ronacher, la construction écologique tombe sous le sens. La première maison conçue en 1982 était déjà en bois ; des maisons en bois étaient alors déjà construites avant qu'elles ne deviennent modernes. « Il y a 30 ans, la construction en bois était encore une vision dans le domaine de l'architecture. Je souhaiterais ajouter que c'est surtout le dialogue entre la construction en bois et la construction massive qui m'a intéressé dès le début », précise Herwig Ronacher qui avait déjà écrit en 1988 une thèse sur l'association entre ces deux modes constructifs. Il ne s'agit pas de construire que des maisons exclusivement en bois ; la première maison Ronacher avait d'ailleurs un noyau en béton armé.Au cours des dernières années, Ronacher a résolument délaissé des matériaux isolants en faveur de la cellulose. Pour une raison simple : la cellulose est un isolant écologique qui correspond à la philosophie de l'agence. Surtout du point de vue de la physique du bâtiment, cet isolant a entre-temps révélé un comportement remarquable. Il s'adapte également bien au concept d'« architecture du centre ». Herwig Ronacher a d'ailleurs récemment écrit un livre à ce sujet. Qu'entend-on par là ? Du principe des pelures d'oignon à l'architecture du centreLe principe des pelures d'oignon s'applique à l'architecture. La pièce la plus chaude est ainsi construite au centre. Un facteur de bien-être supérieur se trouve au centre. L'« architecture du centre » est issue de ces nombreuses réflexions. « Le livre traite essentiellement de l'importance du centre, aussi bien dans la vie qu'en architecture. Le centre est synonyme d'équilibre et de globalité. » Les cinq domaines que sont l'esthétique, la technique, la fonction, l'écologie et l'économie sont essentiels. Il est question de globalité et d'association entre tradition et modernité. Il s'agit aussi de jeter des ponts.Construire à la campagne ne signifie pas créer quelque chose d'artificiel, mais tenir compte de l'environnement local et traditionnel. En architecture, il s'agit surtout du centre du plan d'une maison. Concevoir devient la plupart du temps un concept lorsque l'on construit autour du centre fort – qu'il s'agisse d'une maison d'habitation, d'un hôtel ou d'un bâtiment public. Les concepts souvent très rigides et linéaires de l'architecture moderne représentent le contrepoint. Les Ronacher pensent que l'on se sent bien dans les maisons qui ont un centre bien défini.





La peur de l’université du constructeur bois 1

La peur de l’université du constructeur bois