Header Diffusion - Convection
Systèmes d'étanchéité à l'air

Diffusion - Convection


Des pressions partielles de vapeur d'eau différentes règnent de part et d'autre d'un élément de construction ou d'une couche d'élément de construction séparant deux locaux avec des températures et une humidité de l'air différentes. Cet écart de pression entraîne une migration de la vapeur d'eau à travers le matériau, ce que l'on appelle la diffusion de la vapeur d'eau. Ce phénomène s'exerce toujours du chaud vers le froid. La majeure partie de l'humidité est évacuée à travers les fuites par les courants d'air. Alors que seulement 0,3 litre d'eau traverse 1 m² de paroi ou de plafond sur une période de chauffage, jusqu'à 30 litres d'eau migrent vers la construction par une fissure de 20 cm de long et 2 mm de large.

D'où vient la vapeur d'eau - et vers où se déplace-t-elle ?

Les occupants d'un bâtiment produisent de l'humidité quotidiennement dans les pièces d'habitation par la respiration, le sommeil, la cuisine, les douches... Un foyer de 4 personnes peut dégager jusqu'à 10 litres d'humidité dans l'air ambiant. Une partie est évacuée par la ventilation ; la vapeur d'eau résiduelle dans l'air, mais aussi la chaleur, ont tendance à rechercher l'extérieur en traversant les éléments de construction extérieurs. De l'air chaud peut contenir plus d'humidité que de l'air froid (par ex. 17,3 g/m3 à 20oC et seulement 2,14 g/m3 à -10oC ). En refroidissant trop vite, l'air chaud évacue l'humidité, ce qui crée des condensats. Toute personne ayant sorti une bouteille de bière du réfrigérateur connaît ce principe.


Diffusion - Convection 1
Diffusion - Convection 2