Article marqué
Erreur survenue Merci de réessayer ultérieurement
Retour au menu

Ecran frein-vapeur AIRSTOP DIVA

Ecran frein-vapeur AIRSTOP DIVA
LOGICO_CE_schwarz LOGICO_FR_Innenraumemission_A+
Ecran frein-vapeur hygrovariable pour l’étanchéité à l’air. La membrane fonctionnelle modifie son coefficient de résistance à la diffusion en fonction de l’humidité de l‘air présente.
  • GRANDE PLAGE DE VALEURS SD

Disponible dans les dimensions suivantes

Code article Largeur de rouleau Longueur de rouleau Rouleaux / Palette Surface Liste de préférences
2DIVA3 3 m 100 m 16 rouleaux 4800 m²
2DIVA320 3.2 m 100 m 16 rouleaux 5120 m²
2DIVA32 3.2 m 40 m 20 rouleaux 2560 m²

Domaines d'application

  • Toits plats (sous certaines conditions)
  • Eléments de construction avec enveloppe extérieure etanche (nouvelles constructions et rénovations)

Avantages

  • Translucide
  • Hygrovariable

Caractéristiques

Ecran frein-vapeur hygrovariable pour l’étanchéité à l’air. La membrane fonctionnelle modifie son coefficient de résistance à la diffusion en fonction de l’humidité de l‘air présente. Lors des mois d’hiver, l’air intérieur est en général plus sec. La valeur sd de l’écran frein-vapeur augmente. Grâce à ce processus, il n’y a que peu de vapeur d‘eau qui s’infiltre dans la construction ou l’isolation. En été, en présence d’un rayonnement solaire suffisant, la diffusion s‘inverse et entraîne une humidité relative de l‘air nettement plus élevée, derrière la membrane. La valeur sd diminue et laisse s’échapper davantage de vapeur d‘eau hors de la construction jusque dans les locaux intérieurs, les éléments de construction sont plus secs.
Composition
Non-tissé composite en polymères spéciaux
Couleur
Blanc translucide avec impression bleue
Poids
86 g/m²
Poids par unité de surface
(± 5 %)
Poids par unité de surface
ISO 536
Valeur Sd
0.5 m
Valeur Sd
30 m
Résistance à la température
-40 °C
Résistance à la température
80 °C
Extension - longitudinal
68 %
Extension - transversale
79 %
Extension
EN 12311-2
Résistance max. à la traction - longitudinale
180 N / 50 mm
Résistance max. à la traction - transversale
125 N / 50 mm
Résistance max. à la traction
EN 12311-2
Résistance à la déchirure amorcée - longitudinale
140 N
Résistance à la déchirure amorcée - transversale
150 N
Résistance à la déchirure amorcée
EN 12310-1
Stockage
Au frais et au sec

Directives de mise en œuvre

Info

L’écran frein-vapeur est utilisé comme écran d’étanchéité à l’air pour murs, toitures, plafonds et sols.
Info

(1) Fixation mécanique de l’ecran frein-vapeur

Généralement le frein-vapeur est placé transversalement par rapport aux chevrons, aux montants ou aux poutres, la face lisse ou imprimée est tournée vers la personne. Fixer mécaniquement les lés avec agrafes en les chevauchant sur env. 10 cm sur le bois de construction. En cas de profils métalliques en C, il est possible de procéder à une fixation provisoire avec une bande adhésive à double face ou éventuellement une colle-contact à pulvérisation.
(1) Fixation mécanique de l’ecran frein-vapeur

(2) Recouvrement etanche a l’air

Procéder au recouvrement étanche à l’air des joints, raccordements et passages avec les bandes adhésives AIRSTOP.
(2) Recouvrement etanche a l’air

(3) Lattage transversal / coffrage de chevrons

Avant l´insufflation de l´isolant, il faut latter perpendiculairement le côté intérieur avec un entre-axe de
≤30 cm. Pour soulager les jonctions, il est nécessaire de latter directement sur les collages ! Toute charge de traction sur les endroits de collages est à éviter. L’écran doit être placé sans tension.
(3) Lattage transversal / coffrage de chevrons

(4) Lattage longitudinal

Si aucun lattage transversal n’est prévu, p.ex. si un coffrage de bois est posé sur les lattes longitudinales, le frein-vapeur devra être posé parallèlement aux chevrons ou à la construction. Les joints doivent ici être posés contre le bois de construction, être agrafés également par joints chevauchant et collés avec la bande adhésive AIRSTOP. Avant l’application de l’isolant par insufflation, des lattes doivent être posées pour assurer la décharge mécanique des collages.
(4) Lattage longitudinal